Azure Dreams

Il y a quelques années j'avais aimé jouer à la version PlayStation d'Azure Dreams. Quelques temps plus tard j'ai appris qu'une adaptation Game Boy Color existait et aujourd'hui j'ai enfin pu la tester.

Histoire

Il y a quelques années, le père de Koh, grand chasseur de trésors et éleveur de familiers, disparaît mystérieusement lors d’une expédition dans la tour qui borde le village. À sa majorité Koh décide de tenter l’ascension de cette tour…

Type de jeu.

Le principe est simple, Koh doit passer chaque étage de la tour. À chaque étage on rencontre des monstres, ramasse des objets et des œufs. Koh est accompagné d’un ou plusieurs familiers. Il ne peut pas monter dans la tour avec plus de cinq objets et chaque familier est considéré comme un objet*. Lors de son ascension il ne peut pas avoir plus de 20 objets dans son sac. Il ne peut pas appeler plus de deux familiers sur la map (un seul au début du jeu).

Pour passer les niveaux il faut, soit trouver un ascenseur, soit une plume, soit marcher sur un piège qui vous fait sauter, soit attendre que l’étage s’effondre et se laisser tomber pour monter un étage… c’est bien une tour et on monte bien des étages mais, ici quand tu tombes, tu montes d’un étage… oui oui moi aussi j’ai buggé la première fois ou ça m’est arrivé …

Chaque fois que Koh quitte la tour son niveau tombe à 1, par contre ses familiers gardent leurs niveaux acquis.

Pour quitter la tour il existe trois méthodes : prendre un cristal de vent, faire manger un fruit spécifique à son familier ou mourir ce qui vous fait perdre vos objets… et généralement me fait redémarrer ma console.

Une fois que vous sortez de la tour et bien vous y retournez indéfiniment… ce qui, parfois peut-être redondant. Mais comme je suis du genre persévérant à l’heure où je vous parle je n’ai pas fini le jeu et mais c’est quand même super redondant @_@…

Spoiler : je n’arrive pas à tuer les trois boss du 20e étage. Du coup je dois farmer pour que mes familiers prennent de l’xp et que Koh soit un niveau correct pour pas me faire OS. Puis trouver également les bons objets lors de ma dernière ascension, histoire d’être confortable lors du combat.

Traduction

La traduction est un travail bâclé. On retrouve beaucoup de terme anglais dans le jeu, qui aurait dû être traduit, par exemple : map, fatmouth etc.

Au-delà de ça, ils se sont permis des changements de noms, par exemple Koh deviens Kou… … … je vais t’en mettre des « Kou » moi !

Graphismes

Évidement bien loin de la qualité visuelle de la version PlayStation (si certains se posaient vraiment la question), on se rapproche de la version d’un Pokémon Game Boy. Il manque parfois des éléments comme les reflets et les ombres rendent les mouvements complexes.

Ergonomie

Honnêtement l’ergonomie du menu est nulle (notez que « à chier » aurait été plus adapté, mais je ne voudrais pas heurter les plus jeunes… hum … DSL)

Mettre un objet dans son coffre ou l’enlever, manque de clarté, jouer avec le « select », le « B » et le « A » demande plus de concentration que nécessaire.

Les termes ne sont pas toujours clairs, par exemple si je jette un objet celui-ci se retrouve « lancé » mais lancer est une autre action d’objet qui permet de lancer n’importe quel objet sur un familier allié ou ennemi qui le blesse. Donc quand tu jettes un objet – et on te dit qu’il a été lancé – et que ton personnage est tourné vers un familier allié, tu as toujours un doute sur le fait que tu vient de le blesser ou pas.

Les combats se déroulent tantôt en direct, tantôt en phase combat.

Et lors de cette phase de combat, la barre de vie est incompréhensible. Impossible de savoir combien de points de vie il reste à votre familier ni combien il enlève de points de vie. Le seul moyen de le voir est d’aller dans votre menu quand c’est votre tour d’attaquer, puis de voir le statut de votre équipe. Ce qui n’est pas vraiment ergonomique

Phases combats

Outre une ergonomie de combat vraiment raté, on pourrait également reprocher le manque de rythme, ce qui les rendent parfois très looooooooooooongue.

Problème du monstre qui disparaît

Il arrive parfois d’avoir un familier qui a le pouvoir de disparaître. Il utilise généralement ce pouvoir en début de visite d’étage.

En soit ce pouvoir est vraiment cool , car il diminue les chances de se faire toucher. Sauf que, on ne peut jamais savoir où le familier se trouve une fois que celui-ci disparaît, il n’apparaît plus sur la carte ni dans les combats. Les seules façon de savoir qu’il est avec nous c’est quand il agresse un monstre dans un étage ou qu’on essaie de le soigner ! Même au cours des phases de combats il est invisible !

Sérieusement mettre une ombre au sol et le faire apparaître lors des combats aurait été difficile ?

Musique

Côté musique, elles sont certes moins nombreuses que sur PlayStation, mais suivent les principaux thèmes.

Personnellement j’aime beaucoup les musiques de ce jeu, mais après avoir écouté la même musique des premiers niveaux -N fois, j’ai fini par couper le son…

Les familiers sont des objets

Honnêtement j’ai eu un peu de mal avec ce concept… puis tu mets un collier à tes monstres pour te servir en combat tels des esclaves gladiateurs … bon pour vrai à l’époque d’autres types de RPG faisaient également combattre des bestioles que l’on mettait dans des boules quand ils ne servaient pas et ça me gênait moins… je devrais sans doute consulter…

Fuuuuuuusiiiiiiiiion !

Une système plutôt sympa dans Azure Dreams c’est la fusion des monstres. Mais sur Game Boy Color je la trouve carrément gâchée par le manque d’informations. C’est aussi un facteur de chargements de sauvegardes…

Système monnaitaire

Étant limité à un nombre d’objets maximum pour monter à la tour, l’achat d’objets semble ne servir à rien. Personnellement je n’achète pas d’objets.

Dans la version PlayStation l’argent avait plus d’intérêt. Il servait à améliorer la ville, prendre de bons repas et faire tomber tous les cœurs du village de Koh. Dans la version Game Boy Colors, l’amélioration de ville est très limitée et la seule élue aux yeux de Koh semble être Niko…

Pour conclure

Comme pour le « Monopoly », le « Puissance Quatre » etc., il faut voir cette version d’Azure Dreams comme une version de voyage de la version PlayStation.

Personnellement j’ai préféré la version PlayStation mais j’ai également eu plaisir à retrouver Koh lors de mes trajets pour aller au travail.

Réagissez & commentez

sur cet article