Quelle génération ?

Vous avez déjà entendu parler de "génération" en ce qui concerne vos consoles ? En vous demandant de quoi il s'agissait ? Voici donc une chronologie qui vous donnera les lignes directrices qui vous aideront à comprendre.

1972 – 1975

Consoles de première génération, comprenant l’Odyssey qui ne connu pas un grand succès mais qui permis plus tard de créer des jeux comme Pong ou Spacewar.

Le succès de ces jeux, permis notamment la création de consoles clones comme la Coleco Telstar, qui connue un plus franc succès que l’Odyssey. Nintendo sort également sa première console la Color TV Game.

1976 – 1983

Les consoles dîtes de seconde génération sont les premières consoles à disposer d’un processeur 8 bit. Parmi elles : Fairchild Channel F, Atari 2600 (qui dispose de mémoire morte 2ko), Intellivision (10 Bit), Vectrex (qui utilise des images vectorielles), Colecovision (qui dispose de mémoire morte 32 ko).

La Vectrex, l’Atari 2600 et la Colecovision sont les trois consoles qui dominent le marché des consoles seconde génération. C’est durant cette génération que les consoles portables voient le jour. La première fut la Microvision qui disposait de cartouches changeables et d’un écran LCD, sortie en 1979. Une faible ludothèque et une trop grande consommation de piles fis que deux ans plus tard la production s’arrêta. En 1980 Nintendo sortis le Game & Watch qui rencontra un succès fulgurent. La Epoch Game Pocket Computer sortie, elle, en 1983 possédait un graphisme qui était égal de ceux de l’Atari 2600

1983 – 1992

Consoles de troisième génération, c’est avec elles que commencent l’ascension des consoles de salon. Les premiers R.P.G. sur consoles datent de cette époque. Elle dispose elle aussi d’un microprocesseur 8 bit. Parmi ces consoles, il y a l’Atari 7800, Sega Master System, et la célèbre Famicom communément appeler la N.E.S de Nintendo. Nintendo justement sort sa célèbre Nintendo Game Boy qui connu un succès fulgurant.

1987 – 1996

Les consoles de quatrième génération sont marquées par la rivalité de Sega et Nintendo. Ce sont des consoles dotées de processeur 16 bit. A cette période, certaines consoles tenteront de sortir des consoles avec support CD, ce qui n’emportera pas le succès escompté. Parmi ces consoles, la PC-Engine de Nec, la Megadrive et la Game Gear (qui avais un écran couleur) de Sega et la Super Famicom Super Nintendo) ont marqué cette génération.

1993 – 2002

La cinquième génération est marquée par les consoles 32 et 64 Bit. Cette génération et dominée par l’arrivée de Sony sur le marché avec la PlayStation qui eu un grand succès. Elle a pour concurrentes directes la Sega Saturne et la Nintendo 64 (qui gardera son système à cartouches). Cette génération est également marquée par l’arrivée des jeux 3D.

1998 – 2013

La sixième génération quand à elle ne terminera qu’avec l’arrêt des ventes de la PS2, en janvier 2013. Ces consoles sont dotées de processeur 128 Bit. En plus de la PS2 de Sony, cette génération est marquée par l’arrivée de Microsoft sur le marché avec la Xbox, l’arrivée du lecteur CD chez Nintendo avec la GameCube et la dernière console de Sega : la Dreamcast, qui pourtant fut la première console à donner la possibilité de se connecter au net. Le marché de la console portable explose. Bandai sort sa WonderSwan, mais seulement au Japon où elle pris 8 % du marché. En 2002 la Corée du Sud sort la GP32 dotée d’un processeur 32 bit, qui avait pour particularité d’être open source. En revanche, dès que la Game Boy Advance est sortie celle-ci a eu (une fois n’est pas coutume pour Nintendo) un succès phénoménal.

2004 – Aujourd’hui

La septième génération est marquée par l’arrivé de la Nintento DS qui permet de jouer sur un écran tactile. C’est la course aux nouvelles technologies, et de l’évolution du gameplay. Pour les consoles comme la Xbox 360 et la PlayStation 3 c’est la HD qui prime tandis que pour Nintendo c’est la nouvelle façon de jouer avec la manette originale de la Wii .

Noté aussi l’arrivé en 2005 de la PSP première vraie console portable de Sony.

Nos articles sur les consoles 7e génération

2011 – Aujourd’hui

La huitième génération débute en 2011 avec, une fois de plus, une sortie du coté de chez Nintendo et leur nouvelle console portative qui permet de jouer à des jeux 3D, sans lunette. En 2012 une version 90% plus grande de la 3DS sort sous le nom de 3DS XL. Une année plus tard Nintendo sort la 2DS qui garde la compatibilité des jeux 3DS mais qui ôte le relief, elle est surtout destinée aux enfants. Toujours chez Nintendo, la successeure de la Wii nommée Wii U, garde les mêmes principes que sa grande sœur et se voie également doter d’une tablette qui permet non seulement de jouer à 5 sur la même console, mais également de proposer une expérience de jeu sur deux écrans (TV et Tablette).

En 2012, Sony sort sa nouvelle console portable dotée d’un écran tactile qui porte le nom de PSVita.

Cette génération marque également l’entrée de consoles sous Système Android, comme par exemple la nVidia Shield et la Ouya, dont le financement s’est fait via Kickstarster, toutes deux sorties en 2013.

Début 2013 Microsoft, sort la Xbox One et Sony sort la Playstation 4, mise à part des évolutions techniques qui rendent les jeux vraiment plus jolis, elles n’apportent pas de changements majeurs par rapport à leurs modèles précédents ou la concurrence.

Début 2015 Nintendo sort la New Nintendo 3DS qui possède, un nouveau stick « C » avec de nouvelles capacités de chargement et de graphismes, empêchant par contre la compatibilité des jeux New 3DS sur la 3DS.

Nos articles sur les consoles 8e génération

Écrire un avis