Namco Bandai

De "Pacman" à "Dark Souls" en passant par la série des "Tales Of" et "Naruto"

Namco Bandai (de son nom complet : Namco Bandai Holdings Incorporated), est une entreprise de création de jeux-vidéo et de jouets, créée en 2005 à la suite de la fusion des deux sociétés Namco et Bandai. Officiellement, c’est Bandai qui rachète la société Namco, mais dans la réalité, le groupe est constitué à part égale des entreprises et filiales de chaque groupe.

Il est bon de noter que cette entreprise n’a rien a envier à ses concurrents directs comme SquareEnix ou autres, dans le sens où elle constitue une des plus grosses entreprises dans le secteur du jeu-vidéo au Japon.

Mais avant d’étudier plus en détail cette firme à part entière, tachons d’en savoir un peu plus sur les deux firmes de part et d’autre.

Namco

Masaya Nakamura fonde la société Namco en 1955 sous le nom de « Nakamura Manufacturing Ltd ». Son activité principale réside dans la construction de chevaux mécaniques à bascule et de manèges pour enfants. En 1966 cette firme décide d’étendre sa production à la production de produits inspirés des personnages issus de l’univers de Walt Disney.

C’est en 1971 qu’on parle de Namco et non plus de Nakamura Manufacturing, et dès 1974 Namco fait l’acquisition de la division japonaise Atari, par conséquent l’introduction de la firme dans le marché du jeu-vidéo est imminente. Son premier jeu sera commercialisé 4 années plus tard sous le nom de « Bee Gee » et connu un franc succès, ce qui donna lieu à la conception de deux suites dès 1979.

N’oublions pas également de rappeler que Namco a été le premier fabricant à développer et à proposer une borne de jeu multijoueur dans les années 1987-1988. Le jeu « Final Lap » permettait à 8 joueurs de s’affronter, avec 4 bornes doubles connectées ensemble à un réseau local. L’année suivante (1988), le capital de la société dépasse 5 500 millions de yen.

La firme au fil des années a su imposer son style, c’est ainsi qu’une mine de jeu-vidéo est commercialisée sous son nom dont je vous propose quelques titres (liste très exhaustive) :

Bandai

Concernant Bandai, cette société fut fondée en 1950 et son activité résidait principalement dans la conception de jouets. Celle-ci a été rapidement la 3e entreprise de jouet mondial, et souvenez-vous a été très connu il y a quelques années pour la commercialisation du célèbre Tamagoshi.

Depuis le début des années 1980, la firme possède une part majeure dans le secteur du jouet, et serait la détentrice des licences les plus populaires comme Godzilla, Ultraman, Kamen Rider, la série Super Sentai, Mobile Suit Gundam et beaucoup d’autres.

La fusion

Depuis la prise de pouvoir, Namco a fusionné avec la section jeu vidéo de Bandai, puis ce nouveau groupe a été renommé Namco Bandai Games à la date du 31 mars 2006, dont on connait des jeux d’une grande renommée comme Fragile Dreams, les Dragon Ball Z, Eternal Sonata, les Naruto, Tales Of, et j’en passe.

Concernant sa structure, Namco Bandai Holding diversifie ses secteurs par Branches, ce qui donne que la branche Bandai s’occupe de la conception des jouets et des loisirs, la branche Namco du matériel et installations de divertissements et la branche Bandai Namco Games s’occupe, elle, des jeux-vidéo. D’autres branches de la structure existent cependant.

Namco Bandai sait s’imposer aujourd’hui dans l’univers du jeu-vidéo en proposant des titres plus accrocheurs les uns que les autres, dans une aventure qui est loin d’être terminée espérons-le…

Écrire un avis