Encyclopédie FFVII

Dans les profondeurs d'un jeu légendaire

Midgar & Mythologie

La capitale de Midgar dans Final Fantasy VII, fait allusion en langue nordique ancienne à Terre du Milieu. C’est le territoire dans lequel vivent des hommes, par opposition aux dieux qui résident dans la forteresse aérienne d’Asgard. Dans FFVII, la ville de Midgard a la forme d’une énorme soucoupe de métal. Futuriste, géante, impressionnante et fascinante, il s’en dégage une atmosphère oppressante. Par exemple, les trains sont équipés de dispositifs de vérification de l’identité des passagers. Si un personne n’est pas clean, les portes du wagon se bloquent et des gardes surgissent des suite et tentent de vous rattraper. Midgard est la capitale du monde et bien plus encore puisque c’est de là où est extrait la totalité du Mako. Midgard distingue les pauvres, qui vivent en dessous de la soucoupe donc par conséquent ils ne voient jamais la lumière et le ciel, et les fleurs n’y poussent presque (mot important ^^) jamais. Mais une jeune fille du nom de Aéris parvient à les cultiver on ne sait de quelle manière. Au-dessus d’eux, vivent les riches, mais durant l’aventure nous n’aurons pas l’occasion d’y aller faire un petit tour mis à part quand on sera amener à visiter le quartier général de la Shinra, une gigantesque tour qui surplombe la ville.

Shinra Inc.

La Shinra n’est pas qu’une simple société, c’est une organisation tentaculaire qui a la mainmise sur tout ce qui compose le monde : énergie, transport, armée, recherche scientifique, bâtiment etc.. elle est partout ! C’est le président de la Shinra qui fait office de gérant du monde, mais dans ce cas il faut dire ce qui est : de dictateur ! Le maire de Midgard n’est qu’une simple marionnette relégué au rang de bibliothécaire. Manipulateur et odieux, le président regarde du haut de sa tour l’explosion du réacteur impassible. Bien entendu, il fera porter le chapeau au groupe AVALANCHE. Le président utilisait des méthodes douces pourtant, par contre son fils Rufus ne sera pas aussi clément avec la population, il utilisera le facteur crainte et la violence !

La Shinra représente tout ce qu’il y a de mauvais, et ses dirigeants sont bien plus abominables que celui qui est censé être le grand méchant du jeu : Sephiroth, cet être si torturé par sa propre existance. Ajoutons tout de même au fait que c’est un des membres de la Shinra qui lui a donné la vie : Hojo !

La part de la science dans FFVII

Nous pouvons remarquer que dans Final Fantasy VII le thème de la science a une place importante dans l’histoire puisque la science est la cause de bien des désastres et conséquence de la folie des hommes. Ainsi le professeur Gast avait commencé une recherche sur la possibilité de créer un humain en mélangeant son ADN à celui des Anciens. Il y a trente ans, les chercheurs découvrirent dans la glace, le corps presque parfaitement conservé d’une représentante des peuples des Anciens (ou Cetras) qu’ils baptisèrent : Jénova ! Une aubaine pour les chercheurs qui enchaînèrent les expériences afin de trouver un moyen d’utiliser le pouvoir des Anciens à leurs avantage. Le professeur Gast mourut et fut remplacé par le professeur Hojo de la Shinra, mais lui fut poussé par une folie et impassibilité assez singulière. Tan qu’a Sephiroth, il le considérait comme un homme inexpérimenté qui n’arrivera jamais à la cheville du professeur Gast. Hojo ne considère personne comme être humain, pour lui tout le monde est un spécimen. Sa seule ambition est de créer une créature supérieure, autrement dit un Ancien avec des cellules de Jenova. Cette expérience avait déjà été commencée par le professeur Gast qui portait le nom de « Project Jenova ».

Sephiroth découvre partiellement le secret de ses origines après la visite au réacteur mako de Nibelheim, cinq ans les événements du jeu. Il prend connaissance du projet Jenova et devient fou lorsqu’il découvre qu’il est le résultat même de cette expérience. Il pense alors que le professeur Gast l’a créé, ce qui n’est pas totalement vrai puisque l’on apprend que son véritable père est Hojo. C’est de là qu’intervient l’histoire de Vincent que l’on découvre dans le manoir de la Shinra de Nibelheim à un certain moment. Vincent assistait Hojo, mais se fit froidement abattre par ce dernier avant d’être ressuscité sous la forme d’un vampire dans le cadre d’une expérience morbide.
En tant que directeur de la recherche, Hojo a mené des expériences visant à cloner Sephiroth, ce que déboucha sur la création de Clad, un simple humain qui a tout d’abord été aspergé de Mako avant de se faire injecter des cellules de Sephiroth. Ces tentatives de clonage devaient constituer une armée de soldats indestructibles. Hojo a ensuite utilisé le réacteur de Nibelheim pour fabriquer des êtres mutants nés de la condensation de l’énergie mako pure. C’est la découverte de ces créatures qui plongea Sephiroth dans sa folie meurtrière et le poussa à brûler le village natal de Clad et de Tifa.

Histoire des Cetras et projets de Sephiroth

Les Cetras étaient des peuples nomade. Ils migraient de contrée en contrée à la recherche de la Terre Promise, un lieu de bonheur éternel. Lorsqu’il mouraient, les Cétras disaient qu’ils retournaient à ma planète. Sephiroth explique qu’un jour ils furent chassés par une peuplade sédentaire. Sephiroth les appelle des traîtres. Les Cetras se sacrifièrent lors d’un cataclysme pour sauver la planète. Par conséquent, leur race disparût presque entièrement. La seule survivante de la race des Cetras est Aéris qui à la mort de sa mère biologique, fut recueillie par une veuve habitant un des bidonvilles de Midgard. Sephiroth désire la repossession de la planète par les Cetras. Il invoque donc « Météor » pour éradiquer les races inférieures et s’unir à la planète en se servant de toute l’énergie que l’impact dégagera. Du moins, c’est ce qu’il pense vouloir faire…

Réagissez & commentez

sur cet article