Équipe

Un passionné d’anciens jeux à l’initiative du projet

J’ai connu Jiyong il y a de cela pas mal d’années pour ne pas dire depuis qu’on a appris à marcher…
En 2006 nous avons eu l’idée avec deux autres collègues de créer ce qui est devenu Lost-Fantasy. Cela fait donc presque dix ans que nous travaillons ensemble et c’est toujours un réel plaisir. Dans son travail, Jiyong est un perfectionniste : ça doit être fait comme ça et pas autrement, et si un problème vient le troubler dans son travail il ne s’arrêtera qu’une fois le problème résolu (ce qui lui a valu une bonne douzaine de tentatives de suicides avant de pouvoir proposer cette V5).

Je dois dire que nous avons une réelle complicité et une réelle complémentarité. Ce projet « LF » est le résultat d’une passion commune des jeux-vidéo et plus particulièrement des jeux rétros. Nous souhaitons proposer des articles sur un ton décalé, car on a créé ce site avant tout pour s’amuser.

Jiyong est un fan incontesté des RPG, je ne citerai pas son jeu préféré qui est aussi le mien : Wild Arms (mince je l’ai cité !). Les critiques avec Jiyong sont toujours construites et argumentées par des exigences pointilleuses à satisfaire.

Pour conclure, Fan Jiyong est un collaborateur, un collègue de travail, mais avant tout un complice de tous les jours et un ami aussi barge de moi ! Et pourtant, accéder à mon niveau n’est pas à la portée de tout le monde !

Un nostalgique du « bon vieux temps » à la rédaction

Un siècle !!! Heu pardon… Une décennie que je supporte Kadaj DK et ses blagues… et franchement j’adore !
RPGiste de tout temps il n’a que de sagesse quand il s’agit de trouver le salut dans la fuite (je fait allusion a un certain mur 😀 ) !
Héro de tous les jours, il sauve vos yeux en corrigeant du mieux mon orthographe. Grand fanatique de RPG comme Wild Arms, Final Fantasy et Tales of Symphonia, il n’hésite pas à célébrer chaque victoire à grand coups de Gambetta, boisson officielle de la Région Provence où naquis le petit Kadaj DK (et non pas dans je ne sais quel labo) un 9 mars de l’an de grâce 87 (mille neuf cent).

Il y a quelques années alors même que mon grand ami n’avait pas encore internet et que je bossais pour un autre site RPG, j’ai tout de suite pensé à lui pour la rédaction d’articles RPG, difficile à l’époque car notre seul moyen d’échange était la carte postal (moyen de communication ultra rapide du XXe siècle… vous êtes trop jeunes pour l’avoir connu). Plus tard, après plusieurs coups d’état (lors de la révolution de l’internet), nous créâmes un site utopique où RPG et ARPG pouvaient enfin vivre en harmonie sans distinction de nationalité ou de durée de vie, et où mon acolyte et moi-même (à force de travail) seriont devenus célèbres (c’est beau de rêver !).

Dans la vie c’est un homme acharné, aussi bien dans ses études que dans son travail (sur LF il arrive a mettre 30 articles en 6 heures :]), il sais me ramener sur terre quand il trouve que mes idées de rêveur vont un peu loin… ou pas. C’est un réel plaisir de travailler avec, ou de chanter un air d’Émi Magic comme des gros tarés. Puis-ce t-il n’y jamais avoir de game over 🙂

Écrire un avis