Nous dépoussiérons dans ce dossier, des lignes que nous avions écrites il y a quelques années de cela concernant le quatrième opus de la série "Wild Arms". N'ayant pas eu l'occasion d'y rejouer depuis, nous vous livrons ci-après un résumé du début de l'aventure, qui nous rappelle tout de même la finesse de la franchise. Bonne lecture :)

La série Wild Arms, bien qu’assez mal connue dans nos contrées, propose un univers far-west haletant où l’histoire de chaque opus – finement travaillée – apporte les meilleures émotions au joueur, allant de la joie à la mélancolie. Les personnages principaux et secondaires quant à eux n’auront de cesse de nous éblouir par leur attachement, dans la mesure où certains apporteront une touche de folie dans l’aventure, alors que d’autres n’oseront dévoiler un passé tumultueux de leur vie qu’ils tentent parfois d’oublier.

Au commencement…

Dans ce quatrième opus, nous commençons l’aventure avec le personnage principal nommé Jude Maverick, qui vit une existence sans soucis dans le village de Ciel. Un village comme son nom l’indique qui est situé dans les plus hautes cimes de ce monde. Pourtant, une particularité évidente des lieux surprend : Jude est le seul enfant ! Pourtant, cette particularité ne semble pas le déranger pour autant. De plus, la curiosité n’est pas sa principale qualité au début de l’aventure.

Alors que les jours se succédaient avec calme et douceur, un jour funeste le village se retrouve envahi par des soldats agressifs. En infiltrant le campement, Jude libère deux prisonniers qui deviendront par la suite ses meilleurs amis. Ces derniers sont Yulie Ahtreide et Arnaud Gray Vasquez. Yulie était tenue prisonnière car les militaires comptaient utiliser son pouvoir pour activer un objet caché dans le village de Ciel. Cet objet a pour nom « ARM », et dispose d’un pouvoir de destruction considérable.

Malheureusement la naïveté du jeune Jude l’emporte, et il activera lui-même le mécanisme plongeant directement le village dans le chaos le plus total en obligeant ainsi tous les habitants à quitter les lieux en s’échappant à l’aide de capsules de survie. Jude est alors séparé de sa mère et se retrouve sur terre en compagnie d’Arnaud et Yulie, et découvre enfin le monde.

C’est à cet instant qu’intervient la vidéo d’introduction dans le pure style d’un animé.

Filgaia

Nos héros se retrouvent dans une contrée nommée « Filgaia ». Oui en effet ce nom ne vous est pas inconnu si vous avez déjà gouté aux opus précédents car c’est bel et bien la quatrième fois que l’on foule ces terres. Cependant, le paysage nous est bien inconnu dans la mesure où nous remarquons rapidement que les créateurs ont laissé tomber les couleurs vives pour un climat plus automnale (climat d’amertume).

Histoire

L’atmosphère paisible qui perdurait dans le village de Ciel jusqu’à l’arrivée des soldats est un contraste saisissant de celle régnante depuis de trop nombreuses années sur terre. En effet, la guerre a envahi les contrées mais également les cœurs des hommes. Bien que les agressions soient terminées il y a dix années de cela, les cicatrices du temps ne se sont pas refermées pour autant. Cela peut se comprendre, la guerre a perduré pendant huit décennies, et la paix relative n’efface pas les douleurs passées.

Jadis, la guerre opposait deux grandes ligues : la Global Union et les Congressional Knihgts. Pourtant, le but des ces deux coalitions était le même : sortir Filgaia du déclin ! Cependant les moyens pour y parvenir variaient d’un groupe à l’autre. Pis encore, ces moyens-ci furent totalement opposés.

  • Les Global Union : Ils souhaitaient limiter le pouvoir décisionnaire du peuple. Il fallait faire ce qu’il fallait pour améliorer le futur de la planète au détriment des habitants.
  • Les Congressional Knihgts : Ses membres ne croyaient qu’en la démocratie et ne comptaient surtout pas prendre de décisions importantes pour l’avenir de Filgaia sans en avertir et demander l’avis au peuple.

La guerre prit cependant une telle ampleur, que ces deux ligues se détruisaient en même temps que la planète qu’ils voulaient sauver ! Ce sont finalement les Congressional Knihgts qui furent victorieux sans pour autant apporter la paix pour Filgaia. Les habitants ne se sont jamais remis de ces affrontements et les décisions politiques ne les intéressaient plus ! Le pouvoir du nouveau gouvernement était donc faible et les choses continuèrent à aller de plus en plus mal. Si bien que les membres du Haut Conseil commencèrent à revoir leur jugement en s’orientant inéluctablement vers un régime dictatorial. Bien entendu le complot se déroule dans le secret le plus total, si bien que les lieutenants de l’armée eux-même en sont écartés.

La cupidité transforme les hommes. Désirant obtenir une arme qui permettrait d’asseoir les plus sombres desseins, les forces de Brionac, dirigées par Lambda, ont reçu l’ordre de capturer Yulie afin d’utiliser son pouvoir de contrôle des ARMs pour une raison que l’on ignore encore. Jude, Yulie et Arnaud vont devoir se défendre face à ces hostilités mais également se protéger les uns les autres car l’aventure ne leur laissera aucun répit. Néanmoins, ils feront rapidement la connaissance d’une certaine Raquelle Applegate, une fille qui manie l’épée avec une grande agilité. Elle va devenir rapidement leur amie.

Les révélations arrivant au fur et à mesure de l’aventure, nous préférons vous laisser découvrir par vous-mêmes la suite de l’histoire de ce quatrième opus de la série Wild Arms, qui – nous en sommes convaincus – ne vous laissera pas de marbre 😉

Infos pour la jouer experts !

  • Série : Wild Arms
  • Développeur : Media.Vision
  • Genre : Jeu vidéo de rôle
  • Plate-forme : PlayStation 2
  • Éditeurs : Sony Interactive Entertainment, Marvelous USA, 505 Games
  • Directeur : Nobukazu Satō
  • Designer : Akifumi Kaneko
  • Compositrice : Michiko Naruke
  • Console : PlayStation 2
  • Dates de sortie : 24 mars 2005 (japon), 10 janvier 2006 (États-Unis), 13 octobre 2006 (Europe)
  • Genre : RPG
  • Mode : 1 joueur

Réagissez & commentez

sur cet article