Yasumi Matsuno

Discret mais efficace

Contrairement à certains grands noms de la série Final Fantasy, Yasumi Mastsuno n’a pas été formé à l’école de Square. L’homme étant assez discret sur sa vie, les informations le concernant sont assez minimes avant sa première vraie aventure qui s’avère être Denestsu no Ogre, en 1993. Il est supposé que M. Matsuno ait travaillé en tant que simple designer sur les premiers jeux de Quest (comme Dungeon Kid ou Matendo Douji) et que de fil en aiguille Quest est arrivé à lui proposer le poste de réalisateur pour un de ses propres projets. C’est là que Yasumi prend de l’envergure car il est le créateur, le designer principal et le scénariste de Denestsu no Ogre Battle, qui va devenir comme nous le savons tous, la série phare de Quest et d’un grand nombre de fans d’RPG (enfin T-RPG pour être plus précis) au Japon.

Depuis le 12 mars 1993, les Nippons ont pu faire la connaissance avec l’un des meilleurs créatifs du domaine. A cette époque là personne ne pensait que Yasumi Matsuno dirigerait et produirait le douzième opus de la série Final Fanatsy. Denetsu no Ogre Battle devient un titre culte pour un grand nombre de joueurs ; et pour cause : Matsuni, grand amateur de stratégie militaire et de jeux de cartes, mélange un concept purement RPG au jeu de tarot ! Cela permet non seulement des combats d’une rare intensité, mais aussi une résolution graphique en 3D isométrique qui, à l’époque, ne manque pas d’impressionner les foules. Grâce à Denestsu no Ogre Battle, Quest parvient à mettre un pied assuré aux Etats-Unis : l’année suivante, la version US de Denetsu sort, renommée pour l’occasion March of Black Queen. Malgré ce net succès, Matsuno ne se repose pas sur ses lauriers, avec son équipe composée d’Akihiko Yoshida, Hitoshi Sakimoto, Masaharu Iwata et Hiroshi Managawa réalisent Tactics Ogre, un dérivé d’Ogre Battle plus axé sur l’aspect tactical, et où l’on assiste plus au combat mais où l’on y prends part ! Tactics Ogre devient un succès colossal, une fois de plus, grâce à Yasumi Matsuno, Quest s’impose comme l’un des meilleurs, malgré son manque de moyens financiers assez saisissant. Forcément son talent se fit remarquer.

Yasumi a seulement deux jeux à son actif (mais quels jeux aussi !), et Square commence à s’intéresser de très près au cas Matsuno. C’est Hironobu Sakaguchi qui se charge de débaucher la perle rare de Quest. Pour son premier travail, Sakaguchi lui propose de réaliser un épisode tactique de Final Fantasy. Matsuno accepte et rejoint les rangs de Square en 1996, accompagné d’une bonne partie de son équipe. Par conséquent, le nombre de salariés de Quest est divisé par deux. Le fameux projet de Sakaguchi qui n’est autre que Final Fantasy Tactics va franchir le seuil de la popularité et s’imposer comme l’un des meilleurs titres de la Playstation et surtout un des softs préférés des joueurs. Avec Sakaguchi à la production / supervision, Matsuno au scénario et à la réalisation, Minagawa à la direction artistique, Yoshida au design et le duo Sakimoto / Iwata à la musique, il serait difficile de faire mieux.

Final Fantasy Tactics remporte un succès colossal et Matsuno devient l’un des personnages important de Square, et surtout un créateur très surveillé par les initiés. En 1998 il annonce qu’il prépare un nouveau jeu et cela fait déjà fureur ! Matsuno a acquis ses lettres de noblesse avec FFT auprès des « Hardcore gamers » ; son titre suivant sera celui de la reconnaissance de tous ! Ce jeu sort en 2000 et s’intitule Vagrant Story. Un changement tout de même : il ne s’agit plus d’un RPG mais d’un Prince of Persia évolutif, toujours avec un aspect tactique très prononcé et surtout une mise en scène qui n’a rien à envier aux meilleurs films. C’était du jamais vue…

Matsuno vient de révolutionner le monde du RPG en proposant une alternative intéressante, un scénario mature, adulte et sordide, un background très sombre et surtout des personnages bien plus travaillés et complexes que dans ses précédentes productions. Matsuno prouve à tous son statut de mec génial et surprend avec son époustouflant Vagrant Story, qui compte encore une fois Yoshida au design, Minagawa à la direction artistique et Sakimoto (seul cette fois) à la composition musicale.

Le seul problème quand on enchaîne avec autant de réussite, c’est que l’on devient une star du milieu, la pression augmente et surtout les titres à venir doivent avoir au moins le niveau de leurs prédécesseurs ! Square a conscient de détenir une perle rare et fait tout pour mettre en avant son petit prodige. La société japonaise lui confie dès lors une bonne partie du développement du PlayOnline, afin que Matsuno le fasse évoluer et pourquoi pas qu’il travaille à la réalisation de jeux. Il pourtant dans ce cas exploiter sin talent grâce à sa grande créativité, il permettrait à Square de devenir l’un des éditeurs majeurs dans le milieu. Matsuno est motivé, aidé de son équipe, il permet au PlayOnline de fonctionner à la perfection.

Après quelques années d’absence, nous retrouvons Matsuno au générique de l’épisode GBA de Final Fantasy Tactics (FFTA). Square ayant d’autres projets pour lui, Yasumi ne sera que producteur. En effet Square va lui confier tout simplement le douzième épisode de la grande série Final Fantasy. Matsuno est nommé producteur et réalisateur de FFXII. La carrière de Yasumi Matsuno devient de plus en plus extravagante.

Infos pour la jouer experts !

  • Date de naissance : 24 octobre 1965
  • Lieu de naissance : Japon
  • Profession : Game designer

  • Jeux notoires : Final Fantasy Tactics, directeur, scénariste (1997), Vagrant Story, producteur, directeur, scénariste, battle design (2000), Final Fantasy Tactics Advance, producteur, idée originale (2003), Final Fantasy XII, concept original, scénario original, superviseur (2006)

Réagissez & commentez

sur cet article