Monument Valley est un jeu de réflexion qui vous plonge dans un univers très certainement inspiré des œuvres de MC Echer, où vous devez habillement jouer avec la perspective et les éléments que compose les lieux pour pouvoir progresser.

Histoire(s) des « Monument Valley »

Bien que l’on essaie de pas trop spoiler, la partie ci-dessous peut légèrement le faire.

Monument Valley

Dans Monument Valley « 1 », Ida traverse ce qui s’apparente être son royaume, complètement en ruine.

Monument Valley 2

Dans Monument Valley 2, il y a deux personnages à jouer, une mère (Ro) et sa fille.

Cela ajoute une nouvelle dimension à l’histoire et au gameplay.

Elles avancent tantôt de manière commune, tantôt chacune de leur côté, où elles vivront leurs histoires.

Notez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir joué ou fini le premier pour jouer au second.

Des aventures uniques

Si l’histoire du premier est plutôt axé sur la reconquête d’un passé et de son royaume, le second est plutôt une quête vers l’épanouissement, les deux aventures proposent un voyage spirituel, métaphorique et axés sur le « soi ».

Game Play

Le GamePlay est très simple à prendre en main.

Pour pouvoir faire avancer votre personnage, vous devez simplement faire un « Tap » sur le lieu de destination, pour tourner ou déplacer un élément un « Swipe »… et « c’est tout » !

Cette simplicité vous permet de vous concentrer pleinement sur les énigmes, profiter de la musique et du design !

Niveau design

Là où Monuments Valley tire (aussi) son épingle du jeu, c’est en matière de design. Comme on le disait un peu plus haut dans l’article, vous devrez jouer avec les perspectives pour faire avancer vos personnages et donc le design est un élément capital pour vous y retrouver. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat est très réussi. En s’inspirant des architectures improbables de « Maurits Cornelis Escher » et les affublant d’un design moderne, Monument Valley offre une ambiance visuelle tout à fait exceptionnelle à ce monde que vous devrez arpenter.

Chacune des images du jeu sont comme des tableaux

Musiques sympathiques et apaisantes

Avec une ambiance exceptionnelle, des design magnifiques, un style de jeu unique, des histoires si métaphoriques,… Les musiques de Monument Valley devaient être aussi à la hauteur… et là, rien à dire, encore une belle réussite.

Les deux jeux ont donné deux O(G)ST, et le numéro 2 a même eu le droit à une version Vinyl.

Les deux versions sont également disponibles en dématérialisés, sur les plateformes, Google, Itune, Amazon…

Un jeu bien trop rapide à finir

Bien que certains « puzzle » sont plus difficiles à finir que d’autres, beaucoup de joueurs se plaignent du temps de jeu relativement court de Monument Valley.

En effet même avec ses extensions le temps de jeu de Monument Valley, premier du nom, n’excède pas les 3h, pour un prix de presque 5€, ce qui est bien en-dessus des prix d’un jeu mobile avec largement plus de temps de jeu.

Pour le second titre la pilule est un peu plus délicate à avaler, 5€ et seulement une grosse heure de jeu.

Mais au-delà de ces prix qui ont rebuté une partie des joueurs, il n’est pas rare de tomber sur une bonne promotion, qui permet de profiter pleinement du jeu.

Deux jeux qui en valent la peine !

Que ça soit le 1 ou le numéro 2, malgré leur prix et sa petite durée de jeu, Monument Valley est un OVNI qui mérite vraiment le détour… et que bien sûr, nous vous recommandons !

Et si le nom de « Maurits Cornelis Escher » vous soit totalement inconnu, faites une petite recherche sur votre moteur de recherche favori, il est à parier que vous avez déjà vu une de ces œuvres sans pour autant savoir qu’elle était de lui.

S

Réagissez & commentez

sur cet article